//
vous lisez...
Articles

Apprendre à l’ère numérique

Après avoir défini les contours d’un modèle de pédagogie ouverte et hybride, je propose aujourd’hui d’explorer les grandes ruptures que l’ère numérique provoque en terme d’apprentissages.

Capture_d_écran_20_05_13_15_32

Apprendre avant le numérique signifiait évoluer dans … :

  • UN CADRE SPATIO-TEMPOREL STRUCTURÉ : l’apprentissage est marqué par l’unité de temps et de lieu comme à l’école, influencée par un modèle industriel du XIXè siècle. Cette thèse s’appuie sur l’histoire des modèles éducatifs occidentaux qui se structurent avec l’avènement d’une société qui s’industrialise et se démocratise. Ken Robinson en explique les profondes conséquences dans cette conférence intitulée « Du paradigme de l’éducation« .
  • UN RAPPORT AU SAVOIR CENTRÉ : l’autorité du savoir est entre les mains de l’enseignant qui détient la vérité et la transmet. Son autorité relève de l’expertise et de la reconnaissance qu’on lui porte. Le livre et le manuel en sont les artefacts. Cette idée se fonde sur le modèle séculaire de l’apprentissage qui émerge à l’époque médiévale avec les grandes universités européennes sous la tutelle de l’Eglise chrétienne. Serge Tisseron en explique les conséquences sur nos modèles culturels dans cette émission de La place de la toile.
  • UNE PENSÉE LINÉAIRE : la pensée s’organise selon un schéma linéaire et séquentiel selon un modèle hérité des démonstrations antiques. L’apprentissage est structuré, programmé et communiqué. L’apprenant doit gérer le flot qu’on lui déverse.
  • DES RÉFÉRENCES THÉORIQUES DISPERSÉES : on s’appuie sur des cadres théoriques divers et même parfois opposés pour concevoir les apprentissages.

Apprendre à l’ère numérique signifie désormais évoluer dans … :

  • UN SCHEMA SPATIO-TEMPOREL ÉCLATÉ : apprendre peut se faire n’importe où et n’importe quand par le biais des outils mobiles et des réseaux de télécommunications, on peut dès lors envisager un apprentissage flexible. Pour s’en convaincre, on peut relire le désormais célèbre opuscule de Michel Serres qui évoque ces petites poucettes.
  • UN RAPPORT AU SAVOIR POLYCENTRIQUE : il faut aujourd’hui articuler des autorités dispersées voire en concurrences. On navigue entre des autorités multiples basées sur la recommandation. Les écrans et les moteurs de recherche en sont les artefacts.
  • UNE PENSÉE RÉTICULAIRE : la pensée s’envisage en réseaux et arborescente pour aborder la complexité du monde selon l’influence de la systémique. Apprendre revient à se confronter à l’imprévu et à l’altérité. L’apprenant doit gérer le flux qu’il traverse. Pour aller plus loin, on peut s’appuyer sur la pensée systémique dévoilée dans La Méthode d’Edgar Morin mais également les écrits du prospectiviste Joel de Rosnay.
  • DES RÉFÉRENCES THÉORIQUES GLOBALES ET INTÉGRÉES : on s’appuie sur des cadres théoriques qui s’articulent pour concevoir un écosystème qui favorise l’apprenance définie par Philippe Carré.

Discussion

84 réflexions sur “Apprendre à l’ère numérique

  1. Avez-vous des références qui vous permettent d’affirmer qu’apprendre à l’ère numérique se fait sur la base de références théoriques globales et intégrées? Où se trouvent ces références théoriques systématisées? Merci d’avance.

    Publié par gemessier (@gemessier) | 21 mai 2013, 14 h 03 min
    • Il s’agit plutôt d’un souhait pour dépasser les querelles de chapelle. En réalité je sous-entend qu’il faudrait s’appuyer sur des approches diversifiées en axant autour du social-constructivisme et peut-être même le connectivisme, encore naissant pour savoir s’il saura être ce courant « intégrateur » que j’appelle de mes vœux…

      Publié par jefftavernier | 21 mai 2013, 17 h 29 min
      • Merci pour votre réponse. Comme je travaille actuellement sur la clarification de concepts en éducation afin de proposer des cadres théoriques qui s’articulent entre eux, je souhaite aussi ce voeux… car actuellement, ce n’est pas le cas !

        Publié par gemessier (@gemessier) | 21 mai 2013, 21 h 09 min
      • Nous avons donc le même constat mais il est évident que mon billet ne donne pas de réponse en ces quelques lignes à peine. Par contre je serai très intéressé par le résultat de vos recherches, n’hésitez pas intervenir pour m’en faire part !

        Publié par jefftavernier | 22 mai 2013, 5 h 57 min
  2. qu’on le veuille ou non le connectivisme est dejà le vecteur d’apprentissage informel/non formel le plus utilisé par nos jeunes (et moins jeunes). Je constate que mes classes ont toutes une page facebook privée d’echange sur les travaux, les difficultés, les outils…
    Alors apprenons en temps qu’enseignant à intégrer ces outils et modalités pédagogiques collaboratives dans nos enseignements.
    J’ai meme envie d’insister en appelant la suite du connectivisme, l’ultra-connectivisme ou l’enseignant n’aura plus un temps bien délimité et compact d’enseignement (de 8 à 12 par ex).
    le futur apportera bien des reformes à l’enseignement dans les murs de l’ecole 2.0 !

    Publié par JF CECI | 22 mai 2013, 7 h 48 min
    • Je partage entièrement votre constat sur les pratiques des jeunes. Je reste néanmoins préoccupé par l’impact que pourrait avoir les théories connectivistes sur un public plus jeunes comme Dan le secondaire par exemple, au collège. Le connectivisme implique une forte capacité d’autorégulation et d’autodirection de la part de l’apprenant, chose encore loin d’être installée auprès des publics plus jeunes que des étudiants. Mais c’est un vrai défi que de créer ces nouvelles conditions dans un système actuel encore peu au fait de ces évolutions et qui va jusqu’à les refuser (il suffit d’observer les politiques mises en place concernant les réseaux sociaux et les portables dans les établissements scolaires…) !

      Publié par jefftavernier | 22 mai 2013, 14 h 22 min
      • Bien évidement, mes remarques s’adressent davantage à un public d’apprenants adultes. Cependant, il est tout à faire possible de faire collaborer des enfants à une tache commune. n’est ce pas ce qu’ils font autour d’un jeu? en présentiel certes, mais aussi en ligne sur les MMORPG ! et oui, c’est le MOOC du jeu, les Massively multiplayer online role-playing game qui font un tabac sur internet depuis 3 ans déja… Alors le dormeur doit se réveiller et prendre conscience que tout ce qu’on tente de faire en éducation les apprenants le font souvent déjà avec le numérique !!

        Publié par CECI | 25 mai 2013, 16 h 37 min
  3. Bonjour Jeff, j’ai traduit en italien votre article:http://nilocram.wordpress.com/2013/06/03/lapprendimento-nellera-digitale/
    Merci pour votre travail!

    Publié par nilocram | 4 juin 2013, 11 h 15 min
  4. A reblogué ceci sur Apprendre mieux and commented:
    C’est du carré, du solide, sans blabla inutile… que du bonheur. Rien à rajouter… :-)

    Publié par Bernard Lamailloux | 12 juin 2013, 17 h 32 min

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Formation TUIC | Pearltrees - 31 mars 2014

  2. Pingback: Généralités | Pearltrees - 1 avril 2014

  3. Pingback: Nouvelles du REFAD – Le Sans Papier - 29 avril 2014

  4. Pingback: Divertice | Pearltrees - 8 mai 2014

  5. Pingback: Synthèses et articles de presse | Pearltrees - 11 mai 2014

  6. Pingback: Stage master | Pearltrees - 4 juillet 2014

  7. Pingback: Textes de réflexion sur les TICE et l'enseignement | Pearltrees - 4 juillet 2014

  8. Pingback: Le numérique | Pearltrees - 10 août 2014

  9. Pingback: Abeille | Pearltrees - 15 août 2014

  10. Pingback: Usages pédagogiques du numérique | Pearltrees - 27 août 2014

  11. Pingback: Usages Tice et formation | Pearltrees - 24 septembre 2014

  12. Pingback: Abeille | Pearltrees - 26 septembre 2014

  13. Pingback: Ymawazini1 | Pearltrees - 2 octobre 2014

  14. Pingback: TICE | Pearltrees - 7 octobre 2014

  15. Pingback: Numérique et apprentissage | Pearltrees - 8 novembre 2014

  16. Pingback: Outils numériques 2 | Pearltrees - 8 novembre 2014

  17. Pingback: Numérique et apprentissage | Pearltrees - 10 novembre 2014

  18. Pingback: Pour un apprentissage de la culture numérique | Blog d'Olivier Peyron - 12 novembre 2014

  19. Pingback: L’adulte et sa formation | sfd33 - 15 novembre 2014

  20. Pingback: Culture numérique | Pearltrees - 18 novembre 2014

  21. Pingback: TICE | Pearltrees - 23 novembre 2014

  22. Pingback: Réfléchir | Pearltrees - 25 novembre 2014

  23. Pingback: Culture numérique | Pearltrees - 25 novembre 2014

  24. Pingback: Web 2.0 en classe | Pearltrees - 4 décembre 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 831 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :